Quelle est la position du nouveau Parlement sur le lobbying et la transparence?

Matthias Samuel Jauslin n'est pas en première année au Conseil national - il a déjà passé une législature et a été réélu le mois dernier. C'est pour ça qu'il sait ce qui va suivre: «La course aux droits d’accès permanents au siège du Parlement est à nouveau ouverte.» Les «Götti-Badges» permettent aux propriétaires «d'accéder en tout temps à la sainte salle des pas perdus». Chaque membre du Parlement fédéral peut attribuer deux de ces droits. Ce qui est explosif, c'est: «La contrepartie qu’il reçoit en retour reste cachée dans la brume.»

La SSPA s'engage depuis longtemps en faveur d'une plus grande transparence en matière de lobbying. La prosédure est lourde. Il est donc d'autant plus réjouissant que le Conseiller national Matthias Samuel Jauslin enregistre ses impressions dans un article et appelle le parlement nouvellement composé à saisir «l’occasion de se remettre en cause» et à «créer plus de transparence».

Lire l'article complet de Matthias Samuel Jauslin ici (DE - FR - IT).

La SSPA souhaite également savoir comment le nouveau parlement envisage ce sujet. C'est pourquoi le thème de la première manifestation de la session de la nouvelle législature est:

«Lobbying à la Berne fédérale – comment se positionne le nouveau Parlement

Lors de la table ronde du 10 décembre 2019 à l'hôtel Bellevue Palace, quatre Conseillères nationales nouvellement élues et un conseiller national nouvellement élu seront examinés à cet égard.

Vous êtes intéressé(e) et souhaitez participer à cette manifestation de la SSPA?
Ici vous trouverez plus d'informations et vous pouvez vous inscrire dès maintenant.

La manifestation est gratuit pour les membres de la SSPA.
Les non-membres paient CHF 100.- (apéritif dînatoire compris).

Date de publication: 
19 Novembre 2019